EMERGIS est enregistré au DATA DOCK

Le Data Dock est un entrepôt de données qui permet aux financeurs de la formation professionnelle de vérifier la conformité des organismes de formation aux critères qualité définis par la Loi. Après leur enregistrement sur le Datadock, les organismes de formation doivent déposer les éléments de preuve liés aux 21 indicateurs définis par les financeurs pour répondre aux 6 critères. Une fois le contrôle de la conformité des pièces réalisé, les organismes de formation deviennent « référençables » par les financeurs.

EMERGIS est enregfistré depuis janvier 2017.

EMERGIS certifié par l'AFNOR

EMERGIS est conforme aux exigences de la loi sur la formation professionnelle de 2015,  déclaré à la préfecture des Bouches du Rhône comme organisme de formation, certifié par AFNOR AFAQ Formation professionnelle   et enregistré au DATA DOCK . Le rapport d'audit met l'accent sur les points forts des mathodologies d'EMERGIS : 

extrait rapport 1conclusion rapporr daudite AFAQ contour rvb copie

EMERGIS membre du réseau régional sur les risques psychosociaux

Parce que nous considérons que  performance globale durable et bien être des salariés sont indissociables, nous sommes membres du réseau I3R PACA sur les risques psychosociaux et la qualité de vie au travail et habilités par l’INRS sur les Risques Psychosociaux et la formation du salariés désigné compétent en prévention santé et sécurité au travail.

Contactez nous

EMERGIS est référencé par la DIRECCTE pour l’accompagnement RH des TPE et PME

Les TPE-PME peuvent bénéficier de prestations de conseil en ressources humaines cofinancées par l’Etat dans le cadre du dispositif de prestation en conseil en ressources humaines instaurée par l’instruction DGEFP du 8 mars 2016

EMERGIS fait partie des partenaires référencés par la DIRECCTE Provence-Alpes-Côte d’Azur pour ce dispositif.
Pour en bénéficier, les entreprises sont invitées à se rapprocher d’un des partenaires régionaux à qui le portage financier du dispositif a été confié :

AGEFOS
FORCO
UNIFORMATION
OPCA 3+
CGPME
UNIFAF
Centre des jeunes dirigeants
FAFIH

La prestation doit impérativement être réalisée par un des prestataires référencés par la DIRECCTE.

Exemples de thèmes éligibles :

Professionnalisation du dirigeant en matière RH et management
Appui au recrutement (définition des profiles, aide aux entretiens)
Intégration des nouveaux arrivants
Autodiagnostic en matière de gestion prévisionnelle des compétences
Elaboration de plan de développement des compétences et de parcours professionnels pour les salariés

Contactez nous 

Formation management d'équipe -15 et 16 novembre Salon de Provence

Besoin de prendre du recul sur votre fonction de manager ?
Envie de consolider vos pratiques de management ?     

Ce stage est- conçu pour vous

Notre approche  très opérationnelle permet  une appropriation rapide des concepts et outils présentés.
Les travaux en sous groupes, le travail sur des exemples vécus,  les mises en situations favorisent  les échanges de pratiques et la mise en application immédiate des acquis.

Enfin, l’autodiagnostic engage au passage à l’action pour un bénéfice réel, quelques soit votre situation initiale.

15 et 16 novembre Salon de Provence
Session garantie
Petit groupe assuré
Tarif promotionnel exceptionnel pour toute inscription avant le 30 octobre 2016- contactez nous

Détail du programme

Témoignages

Evaluer les risques au poste de travail - une obligation légale

 

 

Vous le savez, toute entreprise dès le premier salarié doit évaluer de manière formelle les risques aux postes de travail.

Mais comment transformer cette obligation réglementaire trop souvent perçue comme administrative pour 

  • développer une culture de prévention sécurité au sein de vos équipes ?
  • initier ou consolider un projet d'entreprise mobilisateur ? 

 

Vous voulez une formation très opérationnelle pour une mise en application immédiate ?

Cette formation est faite pour vous

Contactez nous

EMERGIS est Habilité par l'INRS pour déployer ce module innovant dans son approche de la prévention sécurité au travail

Qualité de vie au travail: Effet de mode ou réelle avancée sociale et économique ?

L’accord national interprofessionnel de 2013 sur la qualité de vie au travail pose le cadre de ce concept :

« La qualité de vie au travail vise d’abord le travail, les conditions de travail et la possibilité qu’elles ouvrent ou non de « faire du bon travail » dans une bonne ambiance, dans le cadre de son organisation.

Elle est également associée aux attentes fortes d’être pleinement reconnu dans l’entreprise et de mieux équilibrer vie professionnelle et vie personnelle. Même si ces deux attentes sont celles de tous les salariés, elles entretiennent dans les faits un lien particulier avec l’exigence de l’égalité de traitement entre les femmes et les hommes en matière de salaires et de déroulement de carrière.

Il apparaît que « la performance d’une entreprise repose à la fois sur des relations collectives constructives et sur une réelle attention portée aux salariés en tant que personnes ».

La compétitivité des entreprises passe notamment par leur capacité à investir et à placer leur confiance dans l’intelligence individuelle et collective pour une efficacité et une qualité du travail.

Elle dépend aussi de leur aptitude à conjuguer performances individuelles et collectives dans le cadre du dialogue social. La qualité de vie au travail contribue à cette compétitivité. »

Le présent accord s’inscrit dans la démarche initiée par les partenaires sociaux, de développement à tous les niveaux d’un dialogue social actif, constructif, tant pour les salariés que pour les employeurs et basé sur le respect et la confiance réciproque des acteurs. Il intervient après les accords nationaux interprofessionnels portant sur l’égalité professionnelle, sur le stress au travail, sur la prévention du harcèlement et de la violence au travail.

Cet accord vient de prendre fin en décembre 2015. Il incitait les entreprises à mener des expérimentations sur la prise en compte de la qualité de vie au travail

La loi relative au dialogue social et à l’emploi du 17 août 2015 (loi Rebsamen) introduit l’obligation de négocier sur la notion de qualité de vie au travail.

Concrètement dans les expérimentations menées qu’est ce qui a poussé les entreprises à initier des actions dites de qualité de vie au travail ?

Map qvt 2 copie

 

 Réservé aux grosses entreprises ou opportun même en TPE ?

EMERGIS accompagne de nombreuses entreprises de toutes tailles sur les problématiques en lien avec la qualité de vie au travail telle qu’elle est définie ci dessus.

Quelque soit la taille de votre entreprise, vous êtes concernés et vous avez les moyens de mettre en place une démarche participative d’amélioration de la perception des conditions de travail par les salariés et de la performance individuelle et collective durables.

Cela implique d’interroger les pratiques managériales, les organisations et les méthodes de travail. Les axes de progrès très concrets peuvent s’inscrire dans un projet d’entreprise plus global.

Vous vous questionnez sur l’opportunité et la possibilité pour votre entreprise d’une telle démarche ?

Contactez nous- nous étudierons votre situation et vous proposerons une démarche sur mesure adaptée à vos contraintes.

Souffrance au travail : oubliez le psychologue !

(Article de Margherita Nasi publié dans le journal Le Monde du 26 janvier 2016)

L’article alerte sur les dérives qui conduisent à psychologiser (comprenez faire traiter par un psy) la souffrance au travail pour ne pas traiter les problèmes de fond que sont les modalités d’organisation et de production.

  • « de nombreux médecins se plaignent d’avoir à régler des problèmes qui relèvent du management plus que de la santé » « le problème n’est pas médical, il est lié au travail »
  • « bien sûr qu’il y a des gens qui vont mal et que le travail joue un rôle majeur dans ce malaise, sauf qu’on utilise le psychologue pour faire du contrôle social, pour adapter les humains à des conditions hostiles ! »
  • « (on) transforme la fragilité des situations en fragilité des personnes »

 pdfarticle_RPS_le_monde                                  

Dans nos rencontres avec les entreprises et leurs salariés, il est vrai que nous percevons cette tendance à vouloir traiter les risques psychosociaux comme un problème d’individus. Pourtant, depuis La Loi de Modernisation Sociale du 17 janvier 2002, les exigences en termes de santé et sécurité en entreprise sont étendues à la notion de santé mentale. La prévention des risques psychosociaux est une obligation légale en entreprise. Comme pour les autres risques l’employeur doit :

  • « prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs
  • adapter le travail à l'homme, en particulier en ce qui concerne la conception des postes de travail ainsi que le choix des équipements de travail et des méthodes de travail et de production, en vue notamment de limiter le travail monotone et le travail cadencé et de réduire les effets de ceux-ci sur la santé 
  • Planifier la prévention en y intégrant, dans un ensemble cohérent, la technique, l'organisation du travail, les conditions de travail, les relations sociales et l'influence des facteurs ambiants, notamment les risques liés au harcèlement moral et au harcèlement sexuel... »

(Extraits du code du travail-article L4121)

Chez EMERGIS nous accompagnons les entreprises dans la compréhension des enjeux de la santé et sécurité au travail et dans l’identification des risques liés à l’organisation, aux méthodes de travail et au management.

Le travail sur la prévention des risques psychosociaux devient une opportunité d’améliorer le dialogue social, les conditions de travail et la performance globale de l’entreprise.

L'INRS certifie Caroline JULLIEN, gérante d' EMERGIS pour l'évaluation des risques professionnels

Caroline JULLIEN a reçu la certification de l'INRS pour la formation : évaluer les risques professionnels.

Ce module va  au delà de l'apprentissage de la réalisation du Document Unique puisqu'il aborde les méthodes et outils  pour entreprendre une démarche de prévention des risques professionnels et engage à transformer les obligations réglementaires en élément d'un projet d'entreprise mobilisateur.